Sketch background with a book shelf

Trucs & astuces du vendredi #5 | Organiser ses références bibliographiques avec Zotero

Après vous avoir présenté Mendeley, qui est, comme je l’ai précisé la semaine dernière, mon outil préféré de référencement bibliographique, voici à présent un petit billet sur Zotero.

Zotero ressemble beaucoup à Mendeley, y compris dans son fonctionnement, mais a aussi des spécificités qui le rendent très appréciable. Tout comme Mendeley, Zotero est un outil qui a été créé par des universitaires pour des universitaires. Par contre, il s’agit d’une initiative entièrement open-source (c’est-à-dire que le code source du logiciel est accessible et modifiable par toute personne ayant les connaissances suffisantes pour le faire), alors que Mendeley est un logiciel sous licence privée.

En réalité, je l’avoue, j’ai toujours utilisé les deux de concert, notamment parce qu’il est assez facile de transférer les références de l’un à l’autre. Il suffit de les sauver dans le format BibTex et de les importer dans Mendeley (et vice-versa). Et il faut dire qu’il arrive que Mendeley soit parfois en retard sur le développement des programmes de traitement de texte. Cela signifie que soudainement le « widget » pour « citer en tapant » ne fonctionne plus correctement, parce que vous avez passé à une nouvelle version de Word ou OpenOffice et qu’il n’a pas encore été mis à jour. Or, il peut parfois se passer plusieurs semaines, voire plusieurs mois, jusqu’à ce que cette adaptation soit réalisée.  Tout dépend de la demande et il suffit que les autres utilisateurs de Mendeley n’aient pas encore changé de version pour qu’ils n’expriment pas en masse leur désarroi face au décalage entre les deux logiciels. Du coup, dans ces moments-là, il peut être utile d’avoir un outil de rechange comme Zotero, dont le complément pour Word ou OpenOffice semble, lui, toujours fonctionner.

Tout comme Mendeley, Zotero permet de centraliser des références en tous genres (allant de l’article et du livre traditionnel aux sites Web, vidéo YouTube, enregistrement audio, microfilm, etc.) sur un compte en ligne qu’il est possible de synchroniser avec ses dossiers sur son ordinateur. Il n’y a naturellement pas besoin de savoir coder ou programmer, juste de remplir des formulaires.

interface_computerbased

L’interface de bureau de Zotero imite aussi le navigateur de dossiers que vous connaissez bien, vous permettant ainsi de retrouver facilement vos fichiers là où vous les avez rangés. Il est également possible de classer ses références par auteur, revue, thèmes, etc., puis de lancer des recherches sur ces critères dans un moteur de recherche interne.

Tout comme Mendeley, Zotero de capturer directement sur le Web des références pour les ranger dans votre banque de données sur votre ordinateur. Celle-ci est ensuite synchronisée avec celle de votre compte en ligne.

captured_reference

Si Mendeley a rattrapé Zotero sur ce point, il faut dire que l’outil de ce dernier est particulièrement efficace, notamment sur des sites Web génériques (i.e., qui ne sont pas des catalogues académiques, avec déjà toutes les balises prêtes à être récupérées par des logiciels de référencement bibliographique).

zotero_web

Alors, certes, avec ce genre de site web, il est nécessaire de remplir certains champs du formulaire qui ne se complètent pas automatiquement, mais, il faut avouer que ça représente un sacré gain de temps.

Zotero permet également de créer des groupes de partage de ressources et référence en ligne. Naturellement, il comprend aussi une application pour les traitements de texte permettant de facilement « citer en tapant », puis de générer des bibliographies complètes à la fin de la rédaction. Mais, comme je l’ai dit plutôt, il est à noter que ce complément fonctionne souvent mieux que celui de Mendeley.

En revanche, Zotero n’offre pas la possibilité de créer des notes au sein de document PDF comme Mendeley.

En conclusion, je dirais que Zotero a une interface qui est un peu plus sommaire que celle de Mendeley, mais son fonctionnement est le même. Le choix entre les deux relève donc probablement plutôt d’une préférence personnelle. J’ajouterais que Zotero utilise moins de mémoire que Mendeley, ce qui peut être appréciable sur une machine qui n’en a pas beaucoup, comme certains notebooks bon marché.

Publicités

A vos plumes!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s