Petite pensée du lundi #7 | Deux réseaux sociaux académiques pour bien commencer la rentrée!

Cela fait maintenant près de deux ans que j’ai négligé ce blog et j’ai décidé de le redémarrer aujourd’hui, puisque nous sommes en période de rentrée académique! Et pour bien commencer, je vous propose un rapide petit survol de deux réseaux sociaux destinés aux acteurs du monde universitaire. En effet, ceux-ci constituent des mines d’or, non seulement de ressources littéraires, avec en prime, la possibilité d’entrer directement en contact avec les auteurs, mais aussi, justement, de socialisation au sein de cet univers. C’est important non seulement pour les étudiants qui cherchent simplement de l’aide auprès de pairs, mais aussi pour les futurs chercheurs, qui doivent alors commencer le plus tôt possible à établir des liens horizontaux avec ceux qui seront leurs futurs collègues (et concurrents). 

A ce jour, les deux principaux réseaux sociaux académiques dans les sphères numériques sont, à ma connaissance, ResearchGate et Academia.edu.

ResearchGate

ReseachGate ressemble à une espèce d’hybride entre LinkedIn et Facebook, version universitaire. Tout comme LinkedIn, il met particulièrement en avant les activités professionnelles de ses usagers ainsi que les opportunités d’emploi, mais aussi, par exemple, les « compétences » (skills) de ses contacts, que l’on peut alors « approuver » (« endorse ») afin de faire monter la côte de la personne.

researchgate_frontpage_24oct2016

Capture d’écran de la page d’accueil sur ResearchGate, une fois connectée. (©2016 – Ariane Beldi)

L’un des grands intérêts de cette plateforme, outre le fait que de plus en plus de chercheurs y partagent leurs directement leurs travaux sous forme pdf, c’est la possibilité d’y annoncer des projets, auxquels d’autres membres, en contact avec la personne en question, peuvent se joindre. Cela facilite ainsi la recherche de collaborateurs.  Le forum aux questions est aussi un moyen d’obtenir rapidement des réponses à des questions allant du simple petit problème de vocabulaire à des sujets beaucoup plus complexes. Et potentiellement, cela peut vous aider à résoudre un problème de feuille blanche ou de manque d’inspiration.

Academia.edu

Bien que très semblable à ResearchGate, Academia.edu s’en distingue quand même par deux traits. Tout d’abord, l’appartenance institutionnelle en constitue une des bases. De fait, c’est un bon moyen de retrouver des gens qui sont fréquentent la même université ou Haute Ecole que vous. Ensuite, les publications sont fortement mises en avant. Une fois inscrit et connecté, votre page d’accueil vous déroule une longue liste de publications récemment annoncées par les autres usagers dans les domaines que vous aurez désignés comme étant d’intérêts pour vous.  Enfin, l’outil « session » vous permet de lancer des travaux de groupes ou, plus simplement, de soumettre des publications en cours de rédaction à des collègues pour avoir leurs commentaires, corrections, suggestions, etc.

academiaedu_frontpage_24oct2016

Capture d’écran d’une session avec commentaires sur un texte partagé par un usager avec d’autres contacts (©2016 – Ariane Beldi)

Cette plateforme est donc particulièrement indiquée pour le travail de groupe sur des travaux de rédaction et le partage de ressources littéraires.

En conclusion…

Même si je peux comprendre que nombre d’entre vous rechignent à se lancer sur les réseaux sociaux, pour diverses raisons (craintes pour la sécurité de ses données privées, timidité face à leur technicité et virtualité, etc.), je ne peux cependant que recommander l’usage de ces deux réseaux sociaux à toute personne engagée dans des études. C’est un bon moyen de rompre la solitude dans laquelle peut vous plonger un programme très dense, tout en restant concentré sur vos travaux, bref, de joindre l’utile à l’agréable.

Bien sûr, les instituts et facultés ont souvent, aujourd’hui, des pages ou des groupes sur Facebook et LinkedIn, mais ceux-ci ne sont pas spécifiquement pensés pour le monde universitaire. Ainsi, une différence notable, est l’emphase sur les messages courts et percutants de ces réseaux sociaux (essayez d’écrire un long commentaire sur Facebook! Ça devient vite illisible!), tandis que ces plateformes, au contraire, encouragent les discussions par écrit. D’ailleurs, ces pages ou groupes sont plutôt utilisés pour faire des annonces et poser des questions nécessitant des réponses. ResearchGate et Academia.edu, eux, représentent vraiment des extensions, sur le Web, des activités et pratiques qui se déroulent d’habitude en salle de classe, dans les bibliothèques ou les espaces communautaires physiques.

Publicités

A vos plumes!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s